Visite à Londres du chef de la diplomatie

Robert Dussey, le ministre des Affaires étrangères, est à Londres depuis lundi. Il a déjeuner avec le Coréen Kitack Lim, nouveau secrétaire général de l’Organisation maritime internationale (OIM).

Les discussions ont porté sur le prochain sommet de l’Union africaine sur la sécurité maritime, organisée à Lomé le 15 octobre prochain. M. Dussey a insisté sur la nécessité de parvenir à l’adoption d’une charte sur la sécurité et la sureté maritimes.

L’OMI, qui soutient le Togo pour l’organisation de ce sommet, a félicité le président Faure Gnassingbé pour cette initiative continentale et a souhaité, à travers, son secrétaire général, sa réussite.

Le Togo s’est doté récemment d’un arsenal juridique destiné à protéger ses eaux territoriales tant sur le plan sécuritaire qu’économique, notamment avec la Zone économique exclusive (ZEE).

Coopération germano-togolaise : bientôt le “Printemps de la coopération”

Le Togo et l’Allemagne organiseront les 4 et 5 avril prochains à Lomé le ‘Printemps de la coopération’ afin de promouvoir les échanges entre les deux pays. Cet événement réunira des chefs d’entreprises allemands et togolais, des institutions publiques et privées, des économistes, des universitaires et des représentants de la société civile.

Une délégation du Bundestag sera également présente.  Différentes thématiques seront abordées : grands axes de la coopération allemande, le Togo, un marché fiable et attractif pour le développement, l’enseignement technique et professionnel, levier du développement, …

“Cette manifestation inaugure une nouvelle ère d’un partenariat plus innovant et  plus durable entre l’Allemagne et le Togo”, a déclaré le ministre des Affaires étrangères, Robert Dusssey.

Depuis la reprise de la coopération entre Berlin et Lomé, les échanges économiques se développement et l’intérêt du secteur privé allemand est réel.

L’investissement le plus emblématique réalisé à ce jour est celui du géant du ciment HeidelbergCement qui a investi 300 millions de dollars pour la construction d’une usine de clinker inaugurée en mars 2015.

Coopération / L’Allemagne et le Togo pour « Un seul monde sans faim »

Dans le cadre du renforcement des excellentes relations d’amitié et coopération qui unissent la République fédérale d’Allemagne et la Republique Togolaise S.E.Prof Robert Dussey et S.E.M. Christoph Sander ont procédé ce 16 février 2016 à la signature d’un accord de coopération technique dans le cadre de l’initiative allemande intitulée « Un seul monde sans faim ».

Cette initiative, lancée en 2014 par le ministère fédéral allemand, vise à combattre la faim et la malnutrition afin de garantir à l’avenir l’alimentation d’une population mondiale croissante. Ledit accord prévoit u e enveloppe financière de 9.040.000 euros soit environ 5.921.200.000 Fcfa consacrée essentiellement aux programmes « centre d’innovations vertes pour le secteur agro-alimentaire » et « sécurité alimentaire et renforcement de la résilience ».

En marge de cette cérémonie de signature, les deux diplomates ont annoncé officiellement l’organisation conjointe à Lomé les 4 et 5 avril 2016, de l’événement dénommé « Printemps de la coopération germano-togolaise ».

Voici le communiqué de presse :

flags

COMMUNIQUE DE PRESSE CONJOINT

A L’OCCASION DE LA SIGNATURE D’UN ACCORD DE COOPERATION TECHNIQUE DANS LE CADRE DE L’INITIATIVE INTITULEE ‘UN SEUL MONDE SANS FAIM’

Lomé, le 16 février 2016

1-Dans le cadre du renforcement des excellentes relations d’amitié et de coopération qui unissent la République fédérale d’Allemagne et la République Togolaise, Son Excellence Professeur Robert DUSSEY, ministre des affaires étrangères, de la coopération et de l’intégration africaine de la République Togolaise et Son Excellence Monsieur Christoph SANDER, Ambassadeur de la République Fédérale d’Allemagne, ont procédé ce 16 février 2016, à la signature d’un accord de coopération technique dans le cadre de l’initiative allemande intitulée « Un seul monde sans faim ».

2-Lancée en 2014 par le ministère fédéral allemand de la coopération économique et du développement, cette initiative spéciale vise à combattre la faim et la malnutrition afin de garantir à l’avenir, l’alimentation d’une population mondiale croissante. Ledit accord prévoit une enveloppe financière d’une valeur de 9.040.000 euros soit environ 5 921 200 000 CFA (cinq milliards neuf cent vingt un millions deux cent mille francs CFA) consacrée aux programmes « centre d’innovations vertes pour le secteur agro-alimentaire » et « sécurité alimentaire et renforcement de la résilience » que les deux Parties ont convenus de mettre en œuvre au Togo. Ce montant sera complété par un fonds additionnel de 6,5 million d’euros soit environ 4.257.500.000 CFA (quatre milliards deux cent cinquante sept million cinq cent mille francs CFA) au comme annoncé par S.E. Dr. Gerd MÜLLER, Ministre fédéral allemand de la coopération économique et du développement lors de sa visite au Togo en janvier dernier.

3-Le programme « centre d’innovations vertes pour le secteur agro-alimentaire » vise à augmenter le revenu des petites exploitations agricoles, à créer des emplois dans la transformation de denrées alimentaires et à en améliorer l’approvisionnement au niveau local. Dans cet objectif, les petits exploitants ainsi que les entreprises transformatrices bénéficieront d’assistance-conseil, d’entraînement et de perfectionnement. Ce programme est mis en œuvre dans les régions Maritime, Plateaux et Centrale pour la période allant de 2014 à 2019 et son fonds sera porté de 5 millions d’euros à 10 millions d’euros soit environ 6.550.000.000 FCFA (six milliards cinq cent cinquante million de francs CFA).

4- Quant au programme « sécurité alimentaire et renforcement de la résilience », il vise à améliorer l’alimentation et à diversifier la nourriture notamment des femmes en âge de procréer et des enfants en bas âge dans la région Maritime. Au titre dudit programme le Gouvernement fédéral allemand accorde un fonds additionnel de 1,5 millions d’euros soit environ 982.500.000 FCFA ( neuf cent quatre vingt deux million cinq cent mille francs CFA) pour porter ledit fonds à 5 millions d’euros soit 3.275.000.000 FCFA ( trois milliards deux cent soixante quinze million de francs CFA) sur la période allant de 2015 à 2019.

5-En marge de la cérémonie de signature de l’accord de coopération technique susmentionné, le ministre des affaires étrangères, de la coopération et de l’intégration africaine et l’ambassadeur de la République fédérale d’Allemagne ont annoncé officiellement l’organisation conjointe à Lomé les 4 et 5 avril 2016, de l’événement dénommé « Printemps de la coopération germano-togolaise », dont le but est de promouvoir le climat des affaires en République fédérale d’Allemagne et en République Togolaise.

6-Le « Printemps de la coopération germano-togolaise » se veut un cadre de discussion et d’échange d’expériences qui réunira des parlementaires, des opérateurs économiques, des institutions publiques et privées, des économistes, des universitaires et des représentants de la société civile. Une délégation parlementaire allemande en visite au Togo au cours de la période du 03 au 06 avril 2016 prendra également part à cette manifestation.

7-A cet égard, le Chef de la diplomatie togolaise et le diplomate allemand ont précisé que ladite manifestation sera organisée sous forme de panels sur les thématiques suivantes : les grands axes de la coopération allemande, le Togo, un marché fiable et attractif pour le développement, l’enseignement technique et professionnel, levier du développement. Des rencontres B2B seront également programmées.

8-Aux termes des propos de Son Excellence Monsieur Christoph SANDER, Ambassadeur de la République fédérale d’Allemagne au Togo, une dizaine d’opérateurs économiques allemands ont d’ores et déjà manifesté leur intérêt à y prendre part.

9-Eu égard à l’importance du « Printemps de la coopération germano-togolaise » pour le raffermissement des liens historiques de coopération qui existent si heureusement entre le Togo et la République fédérale d’Allemagne,Son Excellence Professeur Robert DUSSEY a invité tous les opérateurs économiques togolais à prendre une part active à ce grand rendez-vous qui leur permettra de nouer des partenariats innovants et durables en vue du développement économique du Togo.

Fait à Lomé, le 16 février 2016.

Réussites Diaspora : L’Egypte salue l’engagement des autorités togolaises

Après les officiels togolais et l’ambassadeur d’Allemagne, c’est au tour de son collègue égyptien de rendre un hommage aux lauréats de ‘Réussites Diaspora’.

Lors d’une réception donnée jeudi soir, Mohamed Karim Shérif a salué l’initiative. Il a rendu hommage aux Togolais de l’étranger pour leur contribution à l’édification de leur pays natal et félicité le ministre des Affaires étrangères, Robert Dussey, pour son engagement auprès de ses compatriotes de l’extérieur.

Une Semaine de la Diaspora était organisé pour la première fois à Lomé, elle s’achèvera samedi.

Deux millions de Togolais vivent et travaillent à l’étranger. Leur contribution directe à l’économie nationale a été de 350 millions de dollars en 2015 par les transferts de fonds.

Robert Dussey milite pour une coopération privilégiée entre le Togo et l’Allemagne

Une coopération privilégiée à l’avenir, c’est le souhait exprimé par le ministre togolais des affaires etrangères, de la coopération et d l’intégration Africaine Prof Robert Dussey à son homologue Dr Gerd MÜLLER ministre fédéral allemand de la coopération économique et du développement qui vient de clôturer une visite de travail de 3 jours à Lomé.

Le ministre fédéral allemand de la coopération économique et du développement a rencontré les autorités togolaises réaffirmant les souhaits de l’Allemagne dans une coopération bilatérale à long terme entre les deux nations.

Les retombés 

Dr MÜLLER a annoncé au deuxième jours de son séjour à Lomé lors d’une séance de travail entre les délégations des deux pays (l’Allemagne et le Togo) tenue au ministère togolais des affaires étrangères une augmentation de fonds de 6,5 millions d’euros pour le Togo en vue d’une mise en œuvre efficace de l’initiative spéciale Allemande  « Un seul monde sans faim » dans le pays.

Une signature d’accord est intervenue à cet effet entre les deux chefs de la diplomatie en présence des médias.

« Le projet ‘’un seul monde sans faim’’  est une initiative Allemande pour combattre la faim et la malnutrition. Il consiste à garantir l’alimentation d’une population mondiale croissante à l’avenir de manière équitable » a indiqué le ministre fédéral allemand de la coopération économique et du développement Dr MÜLLER.

5 des 6,5 millions d’Euros serviront pour le programme « centre d’innovations vertes pour le secteur agroalimentaire », programme qui a déjà démarré au Togo fin 2014 avec pour échéance en 2019 ; et 1,5 million d’Euros pour un programme « sécurité Alimentaire et renforcement de la résilience » dont les bases ont commencé par être posées l’an dernier avec pour échéance 2019.

Les fonds réservés par l’Allemagne aux deux projets s’élèvent ainsi à 10,5 millions d’Euros (soit 11,54 millions de dollars) et 5 millions d’euros (soit 5,49 millions de dollars) respectivement et viennent s’ajouter aux engagements bilatéraux réguliers de l’Allemagne en faveur du Togo.

Robert Dussey a salué cette augmentation et tous les projets que l’Allemagne soutient au Togo sur le plan de la décentralisation, la formation professionnelle et le développement rural.

Les attentes du Togo.

Le Togo négocie les points de priorité de sa coopération avec l’Allemagne sur deux ans. En 2016 interviendra donc une nouvelle négociation après celle de 2014-2015. L’électrification rurale ou l’électricité villageoise fera partie des priorités cette année.

« Nous allons inclure d’autres points essentiels afin que les togolais constatent par eux même que le renforcement de la coopération bilatérale avec l’Allemagne a un fruit dont le changement se fait voir dans leur condition de vie » a indiqué Prof Robert Dussey lors de la conférence de presse ayant sanctionnée la séance de travail de lundi à son cabinet.

La décentralisation

L’un des sujets importants dans les discussions entre le chef de la diplomatie Allemande Dr Gerd MÜLLER et le chef de la diplomatie togolaise Prof Robert Dussey lors de son séjour du 03 au 05 Janvier dernier à Lomé est la décentralisation et les élections locales.

Il y a quelques jours dans ses vœux à la nation, le chef de l’état togolais M.  Faure Gnassingbé a indiqué qu’il allait ‘’donner corps’’ très rapidement à la commission sur les reformes constitutionnelles et institutionnelles et amorcer ‘’la mise en œuvre de la feuille de route relative à la décentralisation et aux élections locales’’.

Selon un communiqué qui a sanctionné les travaux des deux chefs de la diplomatie aux affaires étrangères Lundi, Dr Gerd MÜLLER a encouragé le gouvernement togolais, selon un communiqué de presse sanctionnant la réunion de travail de lundi, à ‘’accélérer le travail du comité technique,  chargé de l’élaboration de la feuille de route de la décentralisation et des élections locales au Togo, dans les meilleurs délais possibles’’.

« Il est nécessaire la mise en œuvre de la décentralisation et l’élaboration d’une stratégie sectorielle de manière participative pour aider à l’efficacité de la coopération Germano-allemande » a insisté à cet effet Dr Gerd MÜLLER.

Le terrorisme, la conférence de Lomé sur la sécurité, la sureté maritime et la migration, et plusieurs autres sujets ont été discutées ces trois derniers jours entre le Togo et L’Allemagne à travers cette visite de travail de Dr Gerd MÜLLER.

 

Source : Alphonse Ken

Robert Dussey s’entretient avec Gerd Müller

Le ministre togolais des Affaires étrangères, Robert Dussey, s’est entretenu lundi à Lomé avec Gerd Müller, le ministre allemand de la Coopération économique et du Développement en visite de travail au Togo.
Les deux hommes ont à cette occasion passé en revue les questions d’ordre sécuritaire.

Concernant la sécurité maritime, M. Dussey a informé son hôte que le Togo se préparait activement à accueillir, courant mars 2016, la Conférence extraordinaire de l’Union africaine sur la sécurité et la sûreté maritimes et le développement en Afrique.

Il a expliqué que cette importante rencontre avait pour finalité de renforcer les dispositifs déjà existants en vue de permettre aux pays africains de lutter efficacement contre la pollution en mer, la piraterie, la pêche illicite, etc.

Gerd Müller a félicité le gouvernement togolais pour l’initiative et lui a souhaité un bon succès, indique le communiqué officiel.

04/01/2016
Photo : Gerd Müller et Robert Dussey lundi à Lomé

Agriculture, innovation et énergie, les priorités de l’Allemagne

Le ministre allemand de la Coopération économique et du Développement, Gerd Müller, s’est félicité lundi de la coopération entre l’Allemagne et le Togo, à l’issue d’un entretien avec le chef de la diplomatie togolaise Robert Dussey.

Un mémorandum a été signé afin de renforcer les relations bilatérales.

Berlin continuera à soutenir le Togo dans plusieurs programmes de développement axés principalement sur la formation professionnelle, la décentralisation et le développement rural.

Des négociations devraient s’ouvrir prochainement pour la signature d’un nouveau cadre de coopération pour les 2 prochaines années.

Gerd Müller a annoncé l’ouverture d’un centre d’innovation verte au Togo pour la formation dans le secteur agricole et rural. L’Allemagne apportera également son expertise pour le développement des énergies vertes.

L’Allemagne envisage aussi un renforcement de la coopération au plan scientifique et souhaite développer la formation professionnelle en milieu rural.

M. Müller entend également étendre l’action en direction de la Diaspora togolaise. ‘Avec l’Ambassadeur togolais à Berlin, nous nous sommes mis d’accord pour développer les échanges entre les Togolais résidant en Allemagne et leurs compatriotes vivant au pays ’, a-t-il indiqué.

Le ministre a souligné que cette visite au Togo était l’occasion d’exprimer de vive voix aux autorités les félicitations du gouvernement fédéral allemand pour les progrès réalisés en matière de réformes économiques et financières. ‘Les Togolais ont crée un contexte propice à l’investissement étranger’, a-t-il souligné.

Gerd Müller a enfin salué le rôle joué par le Togo dans la préservation de la paix en Afrique.