Le vice-ministre chinois des Affaires étrangères, Zhang Yesui effectue depuis mercredi une visite de 48 heures à Lomé pour dynamiser les relations d’amitié et de coopération sino-togolaise.

« La Chine et le Togo sont liés par une coopération traditionnelle et la coopération bilatérale s’avance à pas solide. En 2016 le président Faure Gnassingbé a effectué une visite d’Etat très réussie en Chine au cours de laquelle le président chinois Xi Jinping et le président Faure Gnassingbé ont échangé de manière approfondie sur la coopération bilatérale et beaucoup de consensus ont été dégagés », a déclaré le vice-ministre chinois.

« L’objecctif de ma visite au Togo c’est justement de mettre en œuvre le consensus dégagé par les deux chefs d’Etat pour faire avancer davantage les relations d’amitié et de coopération entre les deux pays », a confié M. Zhang à l’issue d’une séance de travail avec le ministre des Affaires étrangères du Togo, Robert Dussey.

Robert Dussey a qualifié les relations sino-togolaises de coopération dynamique. « Dans cette coopération dynamique vous avez fait tellement beaucoup de chose au Togo qu’on ne peut pas tout citer aujourd’hui », a relevé le chef de la diplomatie togolaise.

« En matière de la Santé, vous avez construit deux centres hospitaliers, sur le plan agricole on note un centre pilote technique à l’entrée de Lomé, sur le plan eau, hydraulique et assainissement vous avez construit 200 forages d’eau et sur le plan éducation, le Togo bénéficie de beaucoup de bourses pour ses citoyens qui vont se former en Chine », a poursuivi M. Dussey.

« Dans les grandes réalisations nous avons le Palais de la Présidence, Palais de l’assemblée nationale qui est en construction par la Chine, la nouvelle aérogare de l’aéroport international Gnassingbé Eyadéma, qui sont toutes des réalisations de la Chine, nous en sommes fiers. Nous sommes satisfaits au Togo au plan bilatéral de cette coopération que nous souhaitons qu’elle continue à être toujours très dynamique et souhaitons dans les prochaines années que l’on puisse évoluer pour allez vers le transfert de technologies indispensables pour le suivi des travaux que vous avez en cours au Togo », a conclu le ministre togolais des affaires étrangères.

Le vice-ministre chinois des Affaires étrangères a été également reçu par le Premier ministre togolais Sélom Klassou.