Zhang Yesui, vice-ministre chinois des Affaires étrangères à Lomé

Le vice-ministre chinois des Affaires étrangères, Zhang Yesui effectue depuis mercredi une visite de 48 heures à Lomé pour dynamiser les relations d’amitié et de coopération sino-togolaise.

“La Chine et le Togo sont liés par une coopération traditionnelle et la coopération bilatérale s’avance à pas solide. En 2016 le président Faure Gnassingbé a effectué une visite d’Etat très réussie en Chine au cours de laquelle le président chinois Xi Jinping et le président Faure Gnassingbé ont échangé de manière approfondie sur la coopération bilatérale et beaucoup de consensus ont été dégagés”, a déclaré le vice-ministre chinois.

“L’objecctif de ma visite au Togo c’est justement de mettre en œuvre le consensus dégagé par les deux chefs d’Etat pour faire avancer davantage les relations d’amitié et de coopération entre les deux pays”, a confié M. Zhang à l’issue d’une séance de travail avec le ministre des Affaires étrangères du Togo, Robert Dussey.

Robert Dussey a qualifié les relations sino-togolaises de coopération dynamique. “Dans cette coopération dynamique vous avez fait tellement beaucoup de chose au Togo qu’on ne peut pas tout citer aujourd’hui”, a relevé le chef de la diplomatie togolaise.

“En matière de la Santé, vous avez construit deux centres hospitaliers, sur le plan agricole on note un centre pilote technique à l’entrée de Lomé, sur le plan eau, hydraulique et assainissement vous avez construit 200 forages d’eau et sur le plan éducation, le Togo bénéficie de beaucoup de bourses pour ses citoyens qui vont se former en Chine”, a poursuivi M. Dussey.

“Dans les grandes réalisations nous avons le Palais de la Présidence, Palais de l’assemblée nationale qui est en construction par la Chine, la nouvelle aérogare de l’aéroport international Gnassingbé Eyadéma, qui sont toutes des réalisations de la Chine, nous en sommes fiers. Nous sommes satisfaits au Togo au plan bilatéral de cette coopération que nous souhaitons qu’elle continue à être toujours très dynamique et souhaitons dans les prochaines années que l’on puisse évoluer pour allez vers le transfert de technologies indispensables pour le suivi des travaux que vous avez en cours au Togo”, a conclu le ministre togolais des affaires étrangères.

Le vice-ministre chinois des Affaires étrangères a été également reçu par le Premier ministre togolais Sélom Klassou.

Robert Dussey s’entretient avec Gerd Müller

Le ministre togolais des Affaires étrangères, Robert Dussey, s’est entretenu lundi à Lomé avec Gerd Müller, le ministre allemand de la Coopération économique et du Développement en visite de travail au Togo.
Les deux hommes ont à cette occasion passé en revue les questions d’ordre sécuritaire.

Concernant la sécurité maritime, M. Dussey a informé son hôte que le Togo se préparait activement à accueillir, courant mars 2016, la Conférence extraordinaire de l’Union africaine sur la sécurité et la sûreté maritimes et le développement en Afrique.

Il a expliqué que cette importante rencontre avait pour finalité de renforcer les dispositifs déjà existants en vue de permettre aux pays africains de lutter efficacement contre la pollution en mer, la piraterie, la pêche illicite, etc.

Gerd Müller a félicité le gouvernement togolais pour l’initiative et lui a souhaité un bon succès, indique le communiqué officiel.

04/01/2016
Photo : Gerd Müller et Robert Dussey lundi à Lomé

Axe Lomé/Berlin : Pour une nouvelle forme de coopération germano-togolaise dans le domaine de la formation

L’Allemagne et le Togo ont décidé de se lancer dans une nouvelle forme de coopération dans le domaine de la formation, volonté affirmée ce lundi à Lomé par le ministre allemand de la coopération économique et du développement M.Gerd Müller et le chef de la diplomatie togolaise M.Robert Dussey.

Le haut responsable allemand est arrivé dimanche à Lomé, visite de 72 heures en vue de renforcer les liens entre les deux pays.

Ce lundi, MM. Dussey et Müller ont échangé sur divers sujets notamment le renforcement de la coopération bilatérale entre le Togo et l’Allemagne, la situation politique au Togo et dans la sous-région ouest-africaine.

La rencontre a été suivie de la signature d’un accord pour l’inauguration d’un centre d’innovations vertes. Le ministre fédéral accompagné d’une importante délégation de hauts fonctionnaires allemands, aura également à inaugurer des centres de santé et un terrain de football financé dans un projet financé par son pays en faveur de la population togolaise.

“Nous allons trouver de nouvelles formes de coopération dans le domaine de la formation. Nous voudrions nous concentrer sur la formation professionnelle des artisans dans les zones rurales, donner un coup d’envoi pour la construction d’un centre d’innovations vertes et essayer de manière décentralisée, sur toute l’étendue du territoire national, d’introduire des formations professionnelles dans le secteur agricole, notamment dans les zones rurales”, a souligné M.Gerd Müller.

Notons que l’Allemagne appuie le Togo dans plusieurs domaines notamment la formation technique et professionnelle et l’emploi des jeunes, le développement rural y compris l’agriculture, la gouvernance et la décentralisation. Les secteurs tels que l’énergie, l’environnement et les infrastructures bénéficient également du soutien de l’Allemagne.

L’initiative spéciale du département fédéral dénommée “Un seul monde sans faim”, a également connu une augmentation de fonds d’un montant de 6,5 millions d’euros. Cette initiative, lancée en 2014, vise à combattre la faim et la malnutrition et garantir l’alimentation d’une population mondiale croissante. Pour M. Dussey, les sujets tels que l’électricité villageoise et les questions de l’éducation (jugées importantes), seront pris en compte lors de la nouvelle négociation qui interviendra cette année dans le cadre de la coopération bilatérale.

“L’Allemagne est un partenaire important pour le Togo et nous pensons qu’avec la disponibilité de ce pays à continuer sa coopération avec le Togo, nous allons inclure ces points essentiels afin que nous constations nous-mêmes (y compris la population) que le renforcement de la coopération bilatérale avec l’Allemagne a un fruit, dans le changement des conditions de vie des populations togolaises”, a-t-il précisé.

Par ailleurs, le ministre fédéral allemand — saluant les avancées enregistrées ces dernières années par le Togo — a encouragé le gouvernement togolais à accélérer le travail du comité technique (mis en place en octobre 2014 et chargé de l’élaboration de la feuille de route de la décentralisation et des élections locales) en vue de la tenue des élections locales, dans les meilleurs délais possibles. Ce dernier a souligné la nécessité de la mise en œuvre de la décentralisation et l’élaboration d’une stratégie sectorielle, d’une manière participative, pour aider à l’efficacité de la coopération germano-togolaise.

Rappelons que l’Allemagne a repris sa coopération en 2011 avec le Togo. Depuis lors, elle est toujours prête à soutenir le Togo dans ses efforts de développement. Ce pays a conclu des agréments avec le Togo sur la coopération bilatérale.

La coopération allemande intervient au Togo à travers ses deux agences d’exécution (la GIZ et la KFW), sur trois axes prioritaires : le développement rural, la formation professionnelle et la décentralisation. En plus, l’Allemagne s’est engagée dans les domaines de l’environnement, de l’énergie et de la santé. FIN

Ambroisine MEMEDE

Source : Savoirnews.net

48h pour renforcer la coopération entre l’Allemagne et le Togo

Gerd Müller, le ministre allemand de la Coopération économique et du Développement a été reçu ce matin par le président Faure Gnassingbé.

A la tête d’une délégation de 14 membres, le ministre effectue depuis dimanche une visite au Togo destinée à faire le point de la coopération bilatérale.

En début de matinée, il a eu un entretien de près d’1h30 avec le ministre des Affaires étrangères Robert Dussey.

Il a ensuite visité la nouvelle aérogare et a procédé à l’inauguration du petit contournement financé par l’Allemagne.

Le petit contournement (du rond-point du port à la nationale N°1) doit permettre aux poids lourds qui quittent de zone portuaire – ils sont des milliers chaque jour – de rejoindre la route internationale vers les pays voisins sans emprunter le centre ville de Lomé, une sorte de périphérique.

Long de 6,6 km, son financement a été assuré par la coopération allemande via la Kfw pour un montant de près de 10 milliards de Fcfa.

En fin de matinée, le ministre se rendra à la cathédrale de Lomé construite par les Allemands avant une rencontre avec Mgr Nicodème Barrigah, l’ancien président de la Commission ‘Vérité, justice et réconciliation’.

Dans l’après-midi, Gerd Müller s’envolera pour Kara (Nord du Togo). Au programme la visite du village pour enfants déshérités de  SOS Kinderdorf et l’inauguration d’un terrain de sport.

La délégation allemande passera la nuit à Kara avant d’autres visites dans la région mardi.

Lire le communiqué du MAECIA

Le vice-ministre polonais des Affaires étrangères Katarzyna Kacperczyk en visite au Togo

Le chef de la diplomatie, Robert Dussey, a reçu dimanche à Lomé Katarzyna Kacperczyk, vice-ministre polonais des Affaires étrangères.

Lors des échanges, il a été convenu de développer les consultations politiques entre les deux pays. Un prochain accord cadre de coopération sera signé prochainement. Il a également été question d’économie avec de possibles investissements polonais dans les secteurs bancaires et industriels.

Mme Kacperczyk a souligné la position géographique du Togo qui fait de ce pays un Hub commercial et financier stratégique pour la sous région.

Elle a enfin salué les efforts déployés par le président Faure Gnassingbé en matière de lutte contre le terrorisme et en faveur de la paix en Afrique de l’Ouest.

Robert Dussey a reçu le Groupe des Ambassadeurs africains en poste au Togo

Le Groupe des Ambassadeurs et Chefs de Mission Diplomatique Africains présidé par Son Excellence Mohamed SHERIF, Ambassadeur de la République Arabe d’Egypte (président courant) s’est entretenu ce mardi 20 octobre 2015, avec S.E.M Robert DUSSEY, Ministre togolais des Affaires Etrangères, de la Coopération et de l’Intégration Africaine à son cabinet.  Cette rencontre qui est une visite de courtoisie avait pour objectif de  présenter le groupe et les activités prévues dans l’avenir, ainsi que la coopération entre le Togo et les autres pays Africains.
Les échanges ont porté sur le développement mutuel dans les pays membres et le Togo. Le groupe des Ambassadeurs et Chefs de Mission Diplomatique Africains a confirmé son soutien à tous les projets que le Togo  ambitionne de  réaliser  dans le futur.

Le Ministre a assuré sa disponibilité à coopérer avec les pays du continent africain et le Groupe des Ambassadeurs et Chefs de Mission Diplomatique Africains pour réussir le panafricanisme et l’Intégration Africaine.
La délégation était composée de l’Ambassadeur d’Egypte, l’Ambassadeur du Sénégal, l’Ambassadeur du Niger, l’Ambassadeur du Ghana, l’Ambassadeur du Gabon, le Chargé d’Affaires de la Libye et le Chargé d’Affaires de la RDC.
Il faut noter que le Groupe des Ambassadeurs et Chefs de Mission Diplomatique Africains a été porté sur les fonts baptismaux  en 2013. Son but est d’approfondir les relations entre les pays africains et le Togo.


Source : corpsdiplomatictogo.com

ROBERT DUSSEY EST A PERTH

Le Ministre togolais des Affaires Etrangères poursuit sa visite en Australie. Après des entretiens à Canberra avec les autorités politiques, Robert Dussey est à Perth pour le volet économique de ce voyage. Il a à ses côtés des représentants de la Chambre de commerce et d’industrie du Togo. C’est l’illustration du principe de diplomatie économique encouragée par le chef de l’Etat. Continue reading