Printemps de la Coopération – Seconde édition – les images

Le printemps de la Coopération germano-togolaise est à sa deuxième édition. Cette rencontre a lieu à l’hôtel Sarakawa du 03 au 05 avril 2017 et enregistre la participation des pays de l’hinterland : Mali, Niger, Burkina Faso.

Voici les images de cette rencontre :

Seconde journée

– Séance de travail avec la délégation malienne

– Signature d’un accord d’investissement entre le ministre de l’urbanisme et une société allemande.

– Photos du printemps de la coopération

Première journée

Reportage DW : A qui profite le retour de l’Allemagne au Togo?

La coopération germano-togolaise a repris après les brouilles diplomatiques des années 1990. Ces derniers mois, les gestes se sont multipliés entre Lomé et Berlin. Le président togolais sera une nouvelle fois à Berlin.

Le président togolais, Faure Gnassingbé sera à Berlin le 8 juin prochain. Début avril, une forte délégation de 40 personnes composée d’hommes d’affaires et d’hommes politiques était reçue en grande pompe à Lomé, en marge d’un Forum germano-togolais. En tête de la délégation, le vice-président du Bundestag, et le vice-président de la banque allemande de développement, la KFW. C’est la cerise sur le gâteau dira le ministre togolais des Affaires étrangères, Robert Dussey, l’acteur principal de ce forum, dénommé: “le Printemps de la coopération germano-togolaise”. Mais que dire de ce nouveau rapprochement?

Ecoutez le reportage :

Visite officielle du Président Faure Gnassingbé le 08 juin 2016 en Allemagne

Le président Faure Gnassingbé effectuera début à partir du 08 juin 2016 une visite officielle à Berlin. La seconde depuis son élection en 2005.

la radio publique allemande Deutsche Welle (DW) consacre un reportage à la coopération entre les deux pays, illustrée par une interview du ministre des Affaires étrangères, Robert Dussey. Les relations entre les deux pays, glaciales pendant 15 ans, se sont réchauffées depuis plusieurs années pour devenir très proches.

Berlin accorde une aide financière substantielle et les investissements privés se développent à l’instar de ceux réalisés par HeidelbergCement, leader mondial du ciment.

Le Togo a organisé récemment à Lomé une Semaine de la coopération Togo-Allemagne à laquelle ont pris part des banquiers, des hommes d’affaires et des parlementaires.

Lomé compte évidemment sur le soutien de la première puissance économique européenne.

Faure Gnassingbé fera passer le message lors de sa prochaine visite à Berlin.

Dussey-Royal : même combat

Le ministre togolais des Affaires étrangères, Robert Dussey, a participé jeudi à New York au siège des Nations Unies à un événement de haut niveau sur le thème de l’océan et du climat présidée par Ségolène Royal, la ministre de l’Environnement, de l’Énergie et de la Mer (France) et présidente de la COP21.

Assis à la droite de Mme Royal, le chef de la diplomatie togolaise a évoqué les problèmes de l’érosion côtière et de la pollution des océans. Il a également précisé les enjeux du prochain sommet de l’Union africaine à Lomé dont la thématique porte sur la sécurité maritime, la protection des océans contre la pêche illégale et la pollution.

Quatre mois après la Conférence de Paris sur le climat, l’officialisation des engagements des pays signataires de la COP21 aura lieu vendredi avril au siège de l’ONU.

Une soixantaine de dirigeants feront le déplacement à New York. Pour entrer en vigueur, le texte doit avoir été ratifié par 55 États représentant 55% des émissions de gaz à effet de serre.

Sa mise en oeuvre implique donc que l’économie mondiale tourne le dos aux énergies fossiles.

Le « Printemps de la coopération germano-togolaise » officiellement lancé

Dynamique institutionnelle et privée en plein essor, le printemps de la coopération germano-togolaise est une vitrine pour le secteur privé et attends des résultats ambitieux traduisant l’intérêt stratégique de la rencontre.
Les activités du “printemps de la coopération Allemagne-Togo” ont été officiellement lacées ce lundi 04 avril 2016 au Ministère des Affaires Etrangères, de la Coopération et de l’Intégration Africaine. C’est le Prof. Robert Dussey, Ministre togolais des affaires étrangères,  qui a, lors de la conférence de lancement, donné le ton à ces activités qui s’étaleront sur trois (03) jours avec plusieurs panels qui sont :
  • panel 1 : le Togo, un marché fiable et interactif pour le développement
  • panel 2 : les grands axes de la coopération allemande
  • panel 3 : l’enseignement technique et professionnel, levier du développement
Fort d’un extraordinaire patrimoine historique et culturel, le Togo et la République Fédérale d’Allemagne dans un partenariat stratégique et décomplexé œuvrent activement à la dynamisation d’une communauté de partage économique afin de relever les défis du développement durable.
Dynamique institutionnelle et privée en plein essor, le printemps de la coopération germano-togolaise est :
  1. Désormais le rendez-vous incontournable des décideurs économiques pour un partenariat innovant et durable;
  2. La plateforme de haut niveau dédiée à la création de synergies entre les décideurs économiques;
  3. L’occasion unique pour les entreprises allemandes d’investir au Togo.

Ces rencontres ont pour but de :

  • Rencontrer les décideurs politiques et économiques;
  • Présenter les atouts du Togo aux investisseurs allemands et faciliter les démarches pour investir;
  • Promouvoir les potentialités du Togo et de la République fédérale d’Allemagne;
  • Informer les investisseurs sur le climat des affaires des deux pays;
  • Promouvoir le secteur privé togolais et concrétiser des rendez-vous d’affaires ciblés et organisés avec les dirigeants d’entreprises;
  • Partager des informations économiques et les innovations dans les secteurs clés de développement;
  • Favoriser la création des Partenaires Public Privé;
  • Élargir les alliances commerciales, financières stratégiques, logistiques ou technologiques au Togo;
  • promouvoir le réseautage d’affaires et le partage d’expériences entre chefs d’entreprises;
  • Réunir les germanophiles et les bénéficiaires des formation et stages par la RFA dans le cadre de sa coopération culturelle.
Le “Printemps de la coopération germano-togolaise” réunira des officiels, des institutions, des hommes d’affaires, des investisseurs, des économistes, des universitaires, la société civile autour de thèmes relatifs à la promotion des investissements. Des panels mais aussi des rencontres G-to-B, et la découvertes du riche patrimoine germano-togolais sont au programme des activités.

Le Printemps de la Coopération : Visite des stands

Le Printemps de la Coopération a démarré ce lundi 04 avril 2016 dans les locaux du Ministère des affaires étrangères. Après de la cérémonie de lancement de l’événement, le Ministre des Affaires étrangères Robert Dussey et ses invités ont procédé à la visite des stands des entreprises présentes pour cet événement. Ci-dessous les images de la visite.

Programme jour 1 : Le Printemps de la Coopération

Les activités de “Printemps de la Coopération” débuteront ce lundi 04 avril 2016 à Lomé au sein du Ministère des Affaires Etrangères, de la Coopération et de l’intégration Africaine.

découvrir ci-dessous le programme de cette journée :

Lundi 4 avril 2016


09h00-09h40 : Conférence de lancement : « Printemps de la Coopération Germano-togolaise »

09h40-09h55 : Visite des Stands

09h55-10h10 : Pause – Café

10h10-11h50: Panel 1 : Le Togo, un marché fiable et attractif pour le développement

Sous thèmes  :

  • Le Togo comme marché d’entrée dans l’espace CEDEAO
  • L’entreprenariat au Togo
  • L’entreprenariat en Allemagne
  • Les mesures et lois de promotion, facilitation d’investissement
  • Les moteurs de l’économie allemande
  • Les villes – moteur du développement en Allemagne et en Afrique

11h50-13h 30: Pause-café couplée des séances G-to-B

16h-17h  : Rencontres G-to-B (dans les différents Ministères)

Le Printemps de la Coopération : Premier Forum économique entre le Togo et l’Allemagne


Le ‘Printemps de la coopération’ entre le Togo et l’Allemagne va permettre au secteur privé de mieux appréhender les opportunités qu’offre le pays dans divers domaines
Le Ministère des Affaires Etrangères s’apprête à accueillir le premier forum économique consacré à la coopération entre le Togo et l’Allemagne.

Hommes d’affaires allemands, membres du Bundestag, représentants de la KfW (banque publique allemande), notamment participeront aux nombreuses conférences étalées sur 3 jours.

Jadis très active, la coopération entre l’Allemagne et le Togo avait été interrompue dans les années 90 en raison de la crise socio-politique pour finalement reprendre en 2012.

Depuis cette date, Berlin a octroyé plus de 50 millions d’euros en aide publique via la GIZ (Agence de coopération) et la KfW.

De 1959 à 2016, l’aide allemande est estimée à près de 560 millions d’euros.
Du côté du secteur privé, le plus gros investissement a été celui réalisé par HeidelbergCement.

Premier groupe mondial dans le secteur des granulats ou agrégats, deuxième dans celui du ciment et troisième dans le secteur du béton, Heidelberg a investi plus de 300 millions de dollars dans une usine de clinker inaugurée en 2015.

Le “Printemps de la coopération” entre le Togo et l’Allemagne va permettre au secteur privé de mieux appréhender les opportunités qu’offre le pays dans les secteurs des services, de l’industrie, de l’énergie, de l’agriculture, des télécommunications ou de la logistique.

La position géographique du Togo, porte d’entrée naturelle vers les pays de la sous-région, est un atout que les autorités comptent mettre à profit auprès des milieux d’affaires allemands.

Togo – Allemagne : Qui courtise qui ?

Signature d’un mémorandum pour renforcer les relations bilatérales, négociations pour un nouveau cadre de coopération entre les deux pays, visites réciproques, décidément, les gestes se multiplient entre Lomé et Berlin.

Le chef de la diplomatie togolaise, le prof. Robert Dussey a achevé mercredi 16 mars 2016 une visite de 48 heures à Berlin où il a participé au Bundestag, la chambre basse du parlement allemand, à la conférence dénommée : « Africa meets Business ». Elle a été organisée par les parlementaires chrétiens-démocrates – la CDU de la chancelière, Angela Merkel et ceux de la CSU, la branche bavaroise de la droite allemande.

“Printemps de la coopération germano-togolaise”

La visite de Robert Dussey survient un peu plus de deux mois après celle de Gerd Müller, le ministre allemand de la Coopération économique et du Développement. Lors des deux dernières rencontres, les deux pays se sont félicités de la coopération entre l’Allemagne et le Togo.

A Lomé, on se prépare à célébrer le « Printemps de la coopération germano-togolaise ». Entre autres sujets qui ont meublé les discussions avec les autorités à Berlin, la conférence internationale sur la sécurité maritime prévue dans sept mois dans la capitale togolaise. Le ministre dit avoir reçu le soutien allemand.

Ecoutez l’interview du ministre Robert Dussey avec Kossivi Tiassou.

Source : DW.COM

Sécurité maritime et business à Berlin (Africa meets Business)

Le ministre des Affaires étrangères Robert Dussey achève mercredi une visite de 48h à Berlin. Un déplacement qui intervient à quelques semaines du ‘Printemps de la coopération’ Togo-Allemagne à Lomé et à sept mois de la conférence internationale sur la sécurité maritime.

M. Dussey a rencontré le secrétaire d’Etat parlementaire à la Défense, Markus Grubel, pour évoquer la tenue du sommet de Lomé qui est organisé en partenariat avec l’Union africaine.

‘L’Allemagne se réjouit de l’initiative prise par l’Etat togolais d’abriter une telle rencontre et félicite le Chef de l’Etat, Faure Gnassingbé, pour son rôle de leadership sur les questions liées à la sécurité et la sureté maritimes. Elle s’engage donc aux côtés du Togo pour la réussite de cette importante rencontre’, a déclaré l’officiel allemand à l’issue de la discussion.

Sur le plan des échanges économiques, le chef de la diplomatie togolaise a participé au Bundestag à la conférence ‘Africa meets Business’, organisée par les parlementaires du CDU-CSU. Une réunion qui attire chaque année plus de 500 représentants des plus importantes sociétés allemandes.

L’occasion pour Robert Dussey de vanter les atouts du marché togolais et sa position géographique qui en fait une porte d’entrée naturelle vers les pays de la sous-région. Ce que n’a pas démenti Gerd Müller, le ministre allemand de la Coopération économique et du Développement qui participait au forum.

M. Müller, qui était début janvier dans la capitale togolaise, a pu évaluer les progrès réalisés par le Togo.

Le ministre togolais a invité le secteur privé à faire le déplacement de Lomé pour assister au ‘Printemps de la Coopération’ (3-6 avril 2016).