Robert Dussey, le chef de la diplomatie togolaise, en visite de travail à Berlin, a été reçu vendredi par Ralf Brauksiepe, le secrétaire d’Etat allemand à la Défense.

L’Allemagne apportera son soutien au Togo pour l’organisation, en octobre 2015 à Lomé, d’une conférence internationale sur la sécurité maritime organisée sous l’égide de l’Union africaine, a indiqué M. Brauksiepe.

Ce sommet inédit doit poser les bases d’une riposte internationale face à la piraterie et les trafics liés au terrorisme et à la drogue.

Des questions qui préoccupent les officiels à Berlin. Ils appuient pleinement les résolutions adoptées par la Cédéao sur la lutte contre les groupes terroristes en Afrique de l’Ouest (Boko Haram) et au Sahel.

Le secrétaire d’Etat a salué le courage et l’expertise des Casques bleus togolais présents sur différents théâtres d’opération, en Côte d’ivoire, au Mali et au Darfour. L’Allemagne est disposée à étendre sa politique de coopération avec les Forces armées togolaises (FAT) dans les domaines de la formation et du renouvellement des équipements. Il a rendu hommage à la politique régionale conduite par le président Faure Gnassingbé.

(Plus d’une heure de discussions entre les deux délégations)

Enfin, Ralf Brauksiepe a rappelé l’engagement de son pays à lutter contre le virus Ebola. 50 médecins militaires allemands sont actuellement présents dans les 3 pays touchés, Liberia, Guinée et Sierra Leone.

Berlin a accordé une aide exceptionnelle de 150 millions de dollars pour lutter contre le développement de l’épidémie.