Le ministre togolais des Affaires étrangères, Robert Dussey, a signé jeudi à New York, avec son homologue chypriote Ioannis Kasoulides un accord pour l’ouverture de relations diplomatiques entre les deux pays.

« Chypre comme le Togo ont été colonisés et nous nous sommes battus pour obtenir notre indépendance. Le parcours est similaire », a déclaré M. Kasoulides un accord.

Il s’est engagé à apporter son aide au Togo dans le cadre de l’Union européenne et a souhaité le soutien de Lomé pour l’élection du prochain président de l’Assemblée Générale de l’ONU (2016-2017). Chypre est candidat avec Fidji.

Ioannis Kasoulides a également indiqué que son pays participerait à la conférence de Lomé sur la sécurité maritime qui se déroulera courant 2016.

Depuis 1974, la partie nord de l’île, située au-delà de la Ligne verte contrôlée par les troupes de l’ONU, est sous occupation militaire turque et en 1983, ce territoire s’est proclamé République turque de Chypre du Nord sans que celui-ci soit reconnu par la communauté internationale, en dehors de la Turquie.

Des négociations sont en cours entre Nicosie et Larnaca sans résultats probants jusqu’à présent.


Source : togodiplomatie.info