Trois personnalités togolaises font partie du palmarès des 100 Africains de l’année publié par New African.

En premier lieu, le ministre des Affaires étrangères, Robert Dusey. ‘Il entend donner un nouveau souffle e à la diplomatie togolaise par une participation plus active de son pays à la vie des organisations sous-régionales et continentales en Afrique.

Ensuite, Awa Nana Daboya, le présidente du Haut-Commissariat à la réconciliation et au renforcement de l’unité nationale.

Magistrat au talent avéré, formée à la fois au Cameroun, en France et aux États-Unis, elle n’est connue du grand public que par le souvenir de ses fonctions de présidente de la Commission électorale, durant la présidentielle de 1998, écrit le journal.

Dernier Togolais distingué, Paul Apévon, le leader des Forces démocratiques pour la République (FDR).

Chrétien pratiquant, prompt à opérer des concessions politiques pragmatiques, ce député élu dans le Sud-Togo veut incarner, via les FDR, la mue de la classe politique à laquelle appellent les populations togolaises, souligne New African.

Cette galerie de portraits dessine une réalité plurielle d’un Togo en mouvement.

New African (version française) mars 2017