Ministre des Affaires Etrangères, de l'intégration Africaine et des Togolais de l'Extérieur
Négociateur en Chef du Groupe ACP pour le Post-Cotonou 2020 - Professeur de philosophie politique

Prof. Robert Dussey

Ministre des Affaires Etrangères, de l'intégration Africaine et des Togolais de l'Extérieur
Négociateur en Chef du Groupe ACP pour le Post-Cotonou 2020 - Professeur de philosophie politique​

Le Togo et l’Union Européenne partagent plusieurs points de vue

Le 16e dialogue politique entre le gouvernement togolais et l’Union Européenne s’est tenu vendredi à Lomé. Ce dialogue qui s’est déroulé au ministère togolais des affaires étrangères répond aux dispositions de l’article 8 de l’Accord de partenariat ACP-UE ; il permet d’échanger sur les questions de nature politique et économique.

Les discussions au cours de cette session ont porté au plan national, sur des questions d’ordre sociopolitique, notamment le processus de décentralisation, l’état de la justice et la promotion des valeurs de citoyenneté.Selon l’ambassadeur de l’Union Européenne au Togo, en ce qui concerne la décentralisation, les deux parties ont salué les initiatives prises en vue de l’aboutissement du processus en cours. La question de la modernisation de la justice a également été évoquée et la poursuite des réformes est vivement encouragée.
Le Togo et l’UE ont convenu de promouvoir les valeurs de citoyenneté. Les deux parties réitèrent leur attachement à la famille en tant que socle de société pour la culture de civisme et de la paix dans le monde.
Les questions de sécurité maritime et de la migration n’étaient pas du reste. L’union Européenne s’engage à cet effet à soutenir le Togo dans l’organisation du sommet de l’Union Africaine sur la sécurité maritime et le développement.
En ce qui concerne les objectifs de développement durable, l’UE salue le choix du Togo comme pays pilote pour leur mise en œuvre. « Les deux parties ont échangé sur la participation du Togo à la 21 Conférence des parties à la Convention des Nations sur le changements climatiques qui se tiendra à Paris dans quelques jours », lit-on dans un communiqué sanctionnant les travaux.
Etaient présents à cette session pour le compte du gouvernement togolais, le Chef de la diplomatie togolaise, Robert Dussey, les ministres Gilbert Bawara, Damehame Yark, Payadowa Boukpessi, Pius Kokouvi Agbetomey.
11 délégués représentaient l’Union Européenne dont Nicolas Berlanga-Martinez, l’ambassadeur de France, Marc Fonbaustier ; l’ambassadeur de l’Allemagne, Christoph Sander et des représentants des Pays Bas, d’Italie, d’Espagne. 

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp

Recevoir la newsletter

Restez informés sur les nouvelles activités