En poste depuis 2011, l’Ambassadeur de la République Fédérale d’Allemagne au Togo, S.E.M. Joseph Weiss est arrivé en fin de mission dans notre pays. Véritable artisan de la relance de la coopération entre le Togo et l’Allemagne, le diplomate berlinois a passé trois (03) années au Togo marquées éssentiellement par le doublement de l’aide pour 2015-2016 et beaucoup d’autres projets dans lesquels l’Allemagne s’est investie aux côtés du Togo.

Comme à l’accoutumé, le chef de la diplomatie togolaise S.E.M. Robert Dussey et ses collaborateurs ont offert un diner d’adieu, le samedi 21 juin 2014, à S.E.M. Joseph Weiss afin de le remercier pour le travail abattu avec détermination et saisir  l’opportunité pour lui souhaiter un bon retour à Berlin et un plein succès dans ses nouvelles fonctions après six années au total passées en Afrique. Le diplomate allemand a également été chargé de transmettre les amitiés et la gratitude de S.E.M. Faure Essozimna GNASSINGBE au Président fédéral allemand, S.E.M. Joachim GAUCK ainsi qu’à la Chancelière S.E.Mme Angela MERKEL.

Etaient présents à cette cérémonie, les membres du Gouvernement, du corps diplomatique et consulaire accrédités au Togo et les collaborateurs du Ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération. L’ambiance était animée par le groupe folklorique « African Culturel International Danse« .

Lire le discours du Ministre Robert Dussey

Excellence Monsieur l’Ambassadeur de la République fédérale d’Allemagne,
Mesdames et Messieurs les Ministres,
Mesdames et Messieurs les Ambassadeurs et Représentants des Organisations Internationales accréditées au Togo,
Distingués invités,
Mesdames et Messieurs,

Je voudrais, très sincèrement adresser mes remerciements à vous tous pour avoir bien voulu vous joindre à nous ici ce soir, pour qu’ensemble nous honorions cette cérémonie, organisée à l’occasion du départ de Son Excellence Monsieur Joseph Weiss, Ambassadeur Extraordinaire et Plénipotentiaire de la République fédérale d’Allemagne auprès de la République togolaise.

En effet, Monsieur l’Ambassadeur Weiss s’apprête à nous quitter, après un peu plus de trois années passées au Togo, au service de son grand pays et pour le renforcement des relations entre nos deux Etats.

Il nous quitte suivant la règle qui régit ses hautes fonctions et parce que son pays lui assigne d’autres missions.

Aussi, m’est-il tout particulièrement agréable de lui dire aujourd’hui devant vous tous, en toute sincérité que sa mission dans notre pays a été, pour nous, une parfaite réussite.

A cet égard, je tiens à lui renouveler au nom du Président de la République, du Gouvernement, du peuple togolais et en mon nom personnel, notre profonde reconnaissance, pour tous les efforts qu’il a personnellement déployés, avec le soutien inestimable de tout le personnel de l’Ambassade d’Allemagne, pour hisser la coopération germano-togolaise au niveau stratégique qu’elle a atteint aujourd’hui, après de longues années de suspension.

Excellence Monsieur l’Ambassadeur,

Au cours des trois années passées au Togo, vous avez, sans nul doute, pu constater la volonté et la détermination constantes du Chef de l’Etat, S.E.M. Faure Essozimna GNASSINGBE, d’ancrer définitivement le Togo dans le processus de démocratisation et d’instauration de l’Etat de droit dans lequel notre pays s’est résolument engagé, depuis plusieurs années déjà.

Vous quittez le Togo au moment où le Gouvernement s’apprête à transmettre à l’Assemblée nationale les conclusions du dialogue politique qui s’est tenue, du 19 mai au 03 juin 2014, entre les partis politiques parlementaires sur les grandes questions qui touchent à l’amélioration de la vie publique. Cette institution, à qui incombe la tâche, entre autres, d’exprimer la volonté du peuple qu’elle représente, se chargera d’harmoniser les positions exprimées par les partis au dialogue afin de dégager un consensus sur les réformes constitutionnelles et institutionnelles encore en suspens, en vue de la tenue des prochaines consultations électorales dans un climat politique consensuel et apaisé.

Je suis convaincu que l’Allemagne, qui a toujours été aux côtés des togolais dans leurs efforts en vue de parfaire sans relâche la gouvernance politique, n’aura de cesse d’apporter au Togo tout le soutien nécessaire devant lui permettre de franchir ce nouveau cap afin de pouvoir s’atteler à la mise en œuvre intégrale et durable de la politique de développement initiée par le Chef de l’Etat et qui bénéficie fort heureusement du soutien très significatif du Gouvernement allemand depuis la reprise de la coopération bilatérale entre nos deux pays.

En effet, la nouvelle dynamique de notre coopération bilatérale inaugurée en décembre 2011, trois mois seulement après votre arrivée, par le Ministre fédéral de la Coopération et du développement, Son Excellence Dirk NIEBEL, demeure essentiellement marquée par l’annulation de la dette togolaise par le Gouvernement allemand ainsi que le financement des trois pôles prioritaires de partenariat identifiés qui portent sur la formation technique et professionnelle et l’emploi des jeunes, le développement rural y compris l’agriculture, ainsi que la bonne gouvernance et la décentralisation.

En dehors de ces pôles prioritaires, l’énergie, l’environnement et les infrastructures sont les secteurs dans lesquels la coopération allemande s’illustre également dans notre pays.

Les projets initiés dans le cadre de cette coopération ont bénéficié, pour la première phase de la reprise, de 27 millions d’euros et continuent de bénéficier de l’appui financier et technique substantiel du Gouvernement de la République fédérale d’Allemagne qui s’élève, a l’issue de la deuxième phase de négociation entre les deux pays, tenues les 4 et 5 juin 2014, a 40 000 000 millions d’euros.

Permettez-moi également de mentionner la signature, le 24 septembre 2013, de la convention de financement par laquelle l’Allemagne octroie 7,5 millions d’euros pour la réhabilitation de la centrale électrique de Nangbéto, dans le but de renforcer les capacités et la sécurité énergétiques du Togo.

Je voudrais me réjouir tout particulièrement de l’augmentation substantielle de cette enveloppe et saisir cette occasion pour saluer la confiance renouvelée des plus hautes autorités allemandes à l’égard du Togo et réaffirmer la détermination du Gouvernement togolais à continuer de prendre toutes les mesures nécessaires en vue de la mise en œuvre, dans les délais raisonnables et dans la plus grande transparence, de tous les projets concernés par ce financement en vue de soutenir les vastes réformes engagées par les autorités togolaises depuis quelques années.

Monsieur l’Ambassadeur,

Ces trois années passées dans notre pays ont permis aux Togolais de découvrir un diplomate chevronné et déterminé dont l’engagement personnel et la disponibilité auront grandement contribué à la reprise et à la consolidation des relations entre nos deux pays.

Je ne vous dis pas adieu ce soir, mais plutôt au revoir et à bientôt !

Car, je suis convaincu que partout où la destinée vous conduira, vous continuerez à défendre la cause togolaise avec autant de conviction et d’enthousiasme qui ont caractérisé votre séjour parmi nous.

Je vous souhaite donc très sincèrement, en mon nom personnel et au nom du Gouvernement et de tout le peuple togolais, un bon retour auprès des vôtres et beaucoup de réussite dans vos nouvelles fonctions.

Je ne puis terminer mon propos sans associer à l’hommage que nous vous rendons ce soir, tout le peuple allemand et particulièrement le Président fédéral, Son Excellence Monsieur Joachim GAUCK ainsi que la Chancelière Son Excellence Madame Angela MERKEL auxquels nous vous prions de transmettre les amitiés et la gratitude de Son Excellence Monsieur Faure Essozimna GNASSINGBE, Président de la République.

Sur ce, je vous invite à lever vos verres à la santé de Son Excellence Monsieur Joseph WEISS et au renforcement de la coopération germano-togolaise.

Vive la République Fédérale d’Allemagne,
Vive la République Togolaise,
Vive la coopération germano-togolaise !

Je vous remercie.