L’AMBASSADEUR DU NIGER AU TOGO EN FIN DE MISSION

???????????????????????????????

Le Ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération, S.E.M. Robert DUSSEY a offert, le mercredi 02 juillet 2014 à l’Hôtel Vivi Royal, un dîner d’adieu à S.E.M. HASSANE HAROUNA MAIGA, Ambassadeur Extraordinaire et Plénipotentiaire de la République du Niger au Togo, arrivé en fin de mission chez nous.

Lire le discours du Ministre

Excellence Monsieur l’Ambassadeur MAIGA,

Mesdames et Messieurs les Ministres,

Excellences Mesdames et Messieurs les Ambassadeurs et Chefs de Missions Diplomatiques et Consulaires,

Excellences Mesdames et Messieurs les Représentants des Organisations Internationales accréditées au Togo,

Distingués invités,

Mesdames et Messieurs,

Je voudrais, avant tout propos, vous souhaiter à tous, au nom des plus Hautes Autorités Togolaises, la cordiale bienvenue à ce dîner organisé à l’occasion du départ de S.E.M. HASSANE HAROUNA MAIGA, Ambassadeur Extraordinaire et Plénipotentiaire de la République du Niger au Togo, arrivé en fin de mission chez nous.

Excellence Monsieur l’Ambassadeur,

La cérémonie de cette soirée m’offre l’agréable occasion de vous exprimer, au nom du Président de la République, du Gouvernement, du Peuple togolais et en mon nom propre, toute notre estime et toute notre admiration pour l’ensemble de vos actions et surtout l’engagement dont vous avez fait preuve, tout au long de votre mandat, afin que se consolident et se raffermissent davantage les relations chaleureuses d’amitié, de fraternité et de coopération qui existent si heureusement entre le Niger et le Togo et auxquelles nos deux Chefs d’Etat, S.E.M. ISSOUFOU MAHAMADOU et S.E.M. Faure Essozimna GNASSINGBE, demeurent si fermement attachés.

C’est également le lieu de nous féliciter du rôle déterminant joué par nos deux pays, notamment au sein du Conseil de l’Entente et de la CEDEAO, dans l’édification d’un espace communautaire pacifique, prospère et davantage plus intégré dans notre sous-région. Car, face aux nombreux défis actuels, la solidarité se conçoit non seulement comme un besoin, mais plus encore comme une exigence pour nos Etats. C’est pourquoi je me dois ici de saluer les importantes décisions prises au cours de ces dernières années par nos Chefs d’Etat, notamment au sein du Conseil de l’Entente, en vue du lancement d’importants projets structurants pour une intégration sous-régionale agissante et dynamique.

C’est pour moi également l’occasion de louer l’engagement personnel de nos dirigeants en faveur du maintien de la paix, de la sécurité et de la stabilité dans notre sous-région sans lesquelles aucun développement n’est envisageable.

Excellence Monsieur l’Ambassadeur,

Après deux ans de loyaux services, vous quittez notre pays après une mission pleinement réussie, débutée le 08 octobre 2012, en tant que premier ambassadeur de votre pays au Togo avec résidence à Lomé. Votre proximité avec les réalités togolaises a grandement contribué à l’efficacité de votre action et au renforcement des relations fraternelles entre nos deux pays et au rapprochement entre nos deux peuples.

Comme vous le savez, nos deux pays connaissent une stabilité politique qui résulte de la vision avisée de nos deux Chef d’Etat de favoriser le dialogue, la concertation et le compromis comme mode de gestion des affaires publiques.

Mais, la construction d’un Etat de droit et l’enracinement de la démocratie sont des processus de longue haleine.

Je voudrais, à cet égard, saluer la mise en œuvre dans votre pays du Conseil National de Dialogue Politique (CNDP) qui regroupe l’ensemble des partis politiques et dont les objectifs principaux sont, entre autres, l’élaboration d’une loi sur le financement des partis politiques et la conception d’un fichier électoral accepté par tous.

Au Togo, comme vous l’avez constaté durant votre séjour dans notre pays, les reformes entreprises depuis plusieurs années déjà, ont contribué à l’émergence d’une société paisible et se poursuivent dans la perspective d’une amélioration constante du mode de gestion de la chose publique.

Excellence Monsieur l’Ambassadeur,

Au moment où vous vous apprêtez à quitter le Togo, je voudrais, pour terminer mon propos, vous souhaiter bon retour dans votre pays et vous adresser mes vœux de plein succès dans vos nouvelles fonctions tout en restant convaincu que vous resterez le porte-parole du Togo auprès de votre gouvernement.

Je vous invite donc, Excellences, Mesdames et Messieurs, chers invités, à lever vos verres au raffermissement des relations d’amitié et de fraternité entre les peuples togolais et nigérien et la sante de nos deux Chefs d’Etat leurs Excellences ISSOUFOU MAHAMADOU et FAURE ESSOZIMNA GNASSINGBE

Vive l’amitié, la fraternité et la solidarité entre les Peuples nigérien et togolais !

Vive la coopération sous-régionale!

Je vous remercie.