Interview du ministre Robert DUSSEY : « La diplomatie togolaise sous l’impulsion du Président FAURE GNASSINGBE se veut plus préventive et s’implique davantage sur les questions de sécurité

Fin-de-la-visite-de-travail-en-Lettonie_ng_image_full

Afreepress (Lomé, le 29 décembre 2014) – L’année 2014 tire à sa fin avec son bilan. Il est reluisant au ministère des affaires étrangères avec les innovations assignées à la diplomatie togolaise. Du cadre interne du cabinet aux représentations diplomatiques du Togo à l’étranger, des accords de partenariat aux conférences internationales, le Togo a retrouvé ses lettres de noblesse à l’international. Robert DUSSEY, l’artisan de cette diplomatie fait à travers cette interview le bilan de la diplomatie togolaise sur les 12 derniers mois. A travers les propos du Ministre, beaucoup a été fait et beaucoup reste à faire.

Monsieur Robert DUSSEY, bonjour. Vous êtes le Ministre togolais des Affaires Etrangères et de la Coopération, un département qui a fait parler de lui-même pendant cette année 2014 : réorganisation du cabinet, placement des Togolais au sein des organisations internationales, sécurité maritime, plusieurs accords de coopération, Club diplomatique de Lomé etc. sont entre autres les actions visiblement menées.

Dites-nous Professeur, dans quelle action vous vous êtes senti le mieux au cours de cette année 2014 ?

Robert DUSSEY : Merci pour l’intérêt que vous portez au MAEC et à la diplomatie togolaise.

Les togolais attendent beaucoup de nous, c’est pourquoi, nous sommes guidés par des obligations de résultat et d’excellence dans toutes nos actions.

Le plus important pour nous, c’est l’émergence et le développement du Togo. Nous travaillons avec la même énergie, la même détermination sur tous les sujets de la diplomatie togolaise. Aucune action ne prime sur l’autre.

Les observateurs constatent que le visage de la diplomatie togolaise a changé, quels sont les innovations que vous avez apportées au Ministères depuis 2013 ?

Robert DUSSEY : Cher ami, vous me servez vous-même la réponse à votre question (rire). Je vous laisse apprécier le visage de la diplomatie togolaise qui a changé comme vous le dites si bien.

Quant aux innovations, vous n’avez peut-être plus visité le MAEC depuis plus d’une année, c’est pourquoi, je vous y invite pour constater de visu tout ce qui est fait tous les jours avec détermination et le concours de tout le personnel, ceci dans la culture de l’excellence.

Je ne suis pas bien placé pour vous citer les réalisations du Ministère des Affaires Etrangères et de la Coopération. Je pourrai partager avec vous ce que nous avons fait ensemble avec les diplomates tels que : Diplomag, le magazine de la diplomatie togolaise, l’aménagement du MAEC en infrastructures ; l’actualisation des compétences par des formations ; la valorisation des compétences togolaises dans les organisations internationales, la mobilisation de notre diaspora pour le développement du Togo et j’en oublie certainement.

Monsieur DUSSEY, vous étiez récemment en Allemagne avec les opérateurs économiques et vous avez obtenu plusieurs accords diplomatiques et économiques. Précédemment, vous étiez à Cuba, aux Etats-Unis, en France, au Kosovo, auprès de l’UA, et de l’Union Européenne, dites-nous, quels sont les partenaires stratégiques de coopération du Togo et quels sont leurs apports ?

Robert DUSSEY : Une fois de plus, nous saluons la levée du blocus contre Cuba. Levée de blocus que le Togo a demandé il y a quelques semaines. Nous félicitons Washington et la Havane pour ce dégèle et les encourageons à coopérer davantage pour le bonheur des peuples Américains et Cubains. Je profite de cette occasion pour vous annoncer l’entrée en vigueur de l’Accord d’exemption réciproque de visa pour les détenteurs de passeports diplomatique, officiel et de service.

A propos de la coopération, elle se porte dans l’ensemble très bien et surtout dans un esprit gagnant-gagnant, de respect, où chacun joue son rôle et tous les secteurs en tirent profit.

Aujourd’hui, notre coopération est axée sur le développement économique du Togo, raison pour laquelle nous accordons le même crédit, la même importance et la même place à tous nos partenaires

D’ailleurs aujourd’hui, ce sont nos partenaires et hommes d’affaires qui témoignent de la vitalité de notre économie dont ils parlent mieux que nous.

La conférence sur la sécurité maritime annoncée à Malabo pour se tenir au Togo en 2015 tiendra-t-elle ses promesses ? Où en est le Togo sur l’organisation de cette conférence internationale?

Robert DUSSEY : La diplomatie togolaise sous l’impulsion du Président FAURE GNASSINGBE se veut plus préventive et s’implique davantage sur les questions de sécurité car nous sommes conscient que l’émergence et le développement économique de l’ensemble de nos pays repose sur la paix et la sécurité.

Les succès de notre diplomatie n’étant plus à démontrer, le Togo a le privilège d’organiser l’année prochaine la Conférence sur la sécurité maritime.

Quant à la préparation, elle se passe très bien, le Chef de l’Etat veille au grain et nos partenaires soutiennent l’engagement du gouvernement togolais pour la réussite de cette importante rencontre.

La première session du Club Diplomatique de Lomé a eu lieu en novembre dernier sur un ton plutôt hautement intellectualiste. Quels sont les retours obtenus de cette première session et quelles sont les thèmes de débat pour la prochaine?

Robert DUSSEY : Et si vous me donniez votre avis le plus sincère sur cette initiative du MAEC ? (Rire).

Vous y étiez certainement (Sourire). Vous savez, on apprécie mieux de l’extérieur…

Globalement, les retours sont très encourageants et nous obligent à mieux faire les fois prochaines évidemment, sur des thèmes divers et variés. Mais les adhérents seront informés le moment venu.

Enfin, Monsieur le professeur de philosophie, comment arrivez-vous à gérer votre quotidien, fait de voyages diplomatiques, de tenue du cabinet, des cours à l’Université et les consultations permanentes?

Robert DUSSEY : La question du temps et de l’homme trouve sa réponse chez l’homme ! (Sourire).

Ayez toujours une montre bien réglée sur des priorités, c’est le secret d’un agenda toujours bien réussi (Sourire).

Excellence monsieur le Ministre Merci, Bonne année

Robert DUSSEY : MERCI et excellence année 2015 à vous et vos familles.

 

 

Source : www.independantexpress.com

– See more at: http://afreepress.info/index.php/world/entertainment/item/842-interview-du-ministre-robert-dussey-la-diplomatie-togolaise-sous-l%E2%80%99impulsion-du-pr%C3%A9sident-faure-gnassingbe-se-veut-plus-pr%C3%A9ventive-et-s%E2%80%99implique-davantage-sur-les-questions-de-s%C3%A9curit%C3%A9#sthash.Zyil62Wx.dpuf