Conseil de l’Entente : Programme et Budget 2017 approuvés

Click here to read in English English
photo-reunion-conseil-entente-09-01-17

Les ministres des affaires étrangères des États membres du Conseil de l’Entente (CE) ont approuvé lundi à Lomé, le projet programme/2017 du secrétariat exécutif de ladite organisation sous-régionale, après deux jours de conclave des experts la semaine dernière, a constaté une journaliste de Savoir News.

Le projet de budget/2017 du secrétariat exécutif a été également adopté et s’équilibre en recette et en dépenses à 3,369 milliards de F.CFA.

Les ministres réunis à Lomé ont également approuvé une étude relative à la mise en place d’un mécanisme de gestion et de médiation des conflits. Quant à la reforme du Centre Régional de Formation pour Entretien Routier (CERFER) il fera l’objet d’une mission de mobilisation de ressources auprès de la Banque Africaine de Développement (BAD) et des autres partenaires du Conseil de l’Entente.

« Les résultats auxquels nous sommes parvenus témoignent non seulement du sérieux du travail accompli, mais aussi et surtout de l’excellence des relations d’amitié et de coopération qui unissent nos cinq États », s’est félicité le ministre togolais des affaires étrangères Robert Dussey.

« Je suis persuadé que notre volonté d’aller de l’avant étant manifeste, l’amitié, la confiance et la compréhension mutuelle qui nous animent sont un gage pour la promotion de la coopération au sein de notre espace », a-t-il ajouté.

D’un commun accord, les ministres ont félicité les missions d’observations dépêchées par le Conseil de l’Entente lors des scrutins dans certains États membres en 2016. Ils ont convenu du renforcement de la coopération entre les différents états membres surtout en matière de sécurité.

Précisons que le chef de l’État togolais Faure Gnassingbé a pris la tête du Conseil de l’Entente pour un mandat de 2 ans, à l’issue de sa session ordinaire tenue en juillet dernier à Niamey (Niger). Le président togolais succède à son homologue nigérien Issoufou Mahamadou.

En rappel, le Conseil de l’Entente a été créé depuis 1959 pour la promotion de la paix et du développement dans les 5 Etats membres. Le comité des experts a été mis en place depuis 2012 pour redynamiser l’organisme sous-régional. FIN

Chrystelle MENSAH
Source : Savoir News