238ème ANNIVERSAIRE DE L’INDEPENDANCE DES ETATS-UNIS D’AMERIQUE

???????????????????????????????

L’Ambassade des USA au Togo a célébré le 03 juillet le 238e  anniversaire de leur indépendance à la Résidence de l’Ambassadeur. Cet anniversaire met la lumière sur la Nouvelle-Orléans et de l’Etat de Louisiane, berceau de la musique et jazz Dixieland, de la cuisine créole et de Cajun.
Diverses personnalités ont été conviées à cette cérémonie notamment certains membres du gouvernement, les officiers des Forces Armées Togolaises, les leaders des partis politiques, les représentants des missions diplomatiques, consulaires et des organisations internationales,  les membres de la société civile et d’autres invités de marques.
Le diplomate américain après avoir salué les Autorités togolaises pour l’organisation des élections législatives du 25 juillet 2013, qualifiées de transparentes et équitables, S.E.M. Robert E. Whitehead a souligné les progrès politiques, économiques et sociaux qu’a connu le Togo ces dernières années. Par la même occasion, l’Ambassadeur Whitehead a félicité et remercié le Togo non seulement son engagement au Mali pour la lutte contre le terrorisme mais aussi et surtout sa détermination à lutter contre la piraterie maritime, les crimes transnationaux, le trafic de la drogue, le blanchiment d’argent. Les USA retiendront toujours l’excellence qu’a faite le Togo en démantelant ce grand réseau de trafiquants d’espèces protégées en saisissant une quantité importante d’ivoire.
Au plan bilatéral, M. Robert E. Whitehead s’est réjouit des progrès qu’a connu la coopération entre son pays et le Togo que ce soit dans le domaine politique, économique, social et commercial. Les USA sont également engagés aux côtés des forces de défense et de sécurité du Togo par l’assistance technique, logistique et équipement.
Pour finir ses propos, il a souhaité que le Togo poursuive davantage les réformes politiques et économiques pour l’enracinement profond de la démocratie et de la bonne gouvernance tout en réitérant que son pays restera toujours un partenaire privilégié du Togo et la coopération entre les deux pays présente un horizon plus prometteur surtout avec la participation en août prochain d’une forte délégation togolaise au sommet des leaders Etats-Unis/ Afrique.
Le Ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération, S.E.M. Robert DUSSEY, en réponse au diplomate américain, a prononcé un important discours (lire l’intégralité)

 

Le discours du Ministre DUSSEY

Excellence Monsieur Robert Whitehead, Ambassadeur des Etats-Unis d’Amérique,
Mesdames et Messieurs les Ministres,
Mesdames et Messieurs les Ambassadeurs et Représentants des Organisations Internationales accréditées au Togo,
Distingués invités,
Mesdames et Messieurs,

C’est pour moi un agréable plaisir, Monsieur l’Ambassadeur, de me joindre à vous et au peuple américain pour commémorer ce jour, le 238ème anniversaire de l’indépendance de votre pays.

Je voudrais, en cette heureuse occasion, adresser au Gouvernement et au peuple américain, au nom du Chef de l’Etat, Son Excellence Monsieur Faure Essozimna GNASSINGBE, du Gouvernement, du peuple togolais et en mon nom propre, nos très vives et chaleureuses félicitations.

A travers mes propos, je voudrais également vous assurer de l’admiration profonde que le peuple togolais porte à l’ensemble des valeurs fortes et irréversibles de liberté et de courage qui sont intimement liées à l’indépendance de votre pays et qui sont aujourd’hui partagées par l’ensemble de la communauté internationale.

Nous avons encore en mémoire le souvenir marquant des pères fondateurs, George Washington, Benjamin Franklin ou encore Thomas Jefferson, dont la volonté de se départir de la tutelle coloniale et bâtir un fédéralisme fort et unique, garant des libertés et des égalités, est un exemple historique de détermination et de patriotisme.

Le thème choisi cette année, par votre Gouvernement pour la célébration de cette indépendance, à savoir : « Culture de la Nouvelle Orléans/ du Dixieland d’Amérique », célèbre justement l’importance de ces valeurs et de ce « melting-pot » réussi, qui caractérise si heureusement votre pays.

Monsieur l’Ambassadeur,

Ce n’est sans doute pas l’occasion, ce soir, de faire un récapitulatif exhaustif des actions de la fructueuse coopération bilatérale très étroite que nos deux pays ont su tisser, mais permettez-moi de remercier votre Gouvernement qui, dans le cadre de son soutien à notre pays dans sa lutte contre la piraterie maritime, vient de faire don au Togo d’une vedette rapide de classe Defender et d’un nouveau hangar construit pour les abriter.

Toujours sur le plan militaire, le renforcement de nos relations permet, aujourd’hui, la mise en œuvre de plusieurs programmes de formation et d’échange d’expériences entre nos États-majors Généraux et la formation des militaires togolais aux opérations de maintien de la paix dans le cadre des Nations Unies par le biais du Programme ACOTA.

 

Sur le plan économique, l’appui sans cesse renouvelé de votre Gouvernement dans les domaines prioritaires de lutte contre la pauvreté, ainsi que l’adhésion du Togo à l’important Programme de la Loi sur la croissance et les possibilités économiques en Afrique (AGOA), qui offre de véritables opportunités d’affaires pour nos opérateurs économiques est également, une parfaite illustration de l’excellence des relations entre nos deux nations.

C’est le lieu ici de saluer l’engagement personnel du Président Barack Obama et de se féliciter de son initiative de tenir très prochainement, précisément les 05 et 06 août 2014, à Washington D.C.,un Sommet des Leaders Etats-Unis/ Afrique, axé notamment sur les thématiques du développement.

Monsieur l’Ambassadeur,

 

Vous avez pu observer, depuis mai 2012, date de votre arrivée dans notre pays, les importantes réformes économiques et politiques que le Togo, sous la houlette du

Chef de l’Etat, Son Excellence Faure Essozimna GNASSINGBE, continue de réaliser en vue de consolider la bonne gouvernance économique et renforcer la paix sociale et la stabilité politique dans notre pays.

A propos des réformes, vous dites que vous êtes « déçu qu’aucun progrès significatif n’ait été accompli ». Je vous comprends et je voudrais partager avec vous cette pensée de François Mauriac : «  la déception est un sentiment qui ne déçoit jamais » et Vincent Guy affirme de son côté que « la déception ne vient jamais des autres, elle n’est que le reflet de nos erreurs de jugement »

Je vous rassure qu’aucun effort n’est épargné pour exhorter toutes les parties prenantes à continuer le travail dans un esprit consensuel et inclusif, afin d’assurer la tenue des prochaines consultations électorales dans un climat politique apaisé et non violent.

Monsieur l’Ambassadeur,

Je ne saurais terminer mon propos sans vous dire, une fois encore, combien le Président de la République, le Gouvernement et le Peuple togolais apprécient à leur juste valeur les efforts inlassables que votre Gouvernement déploie en faveur du développement de notre pays et de la préservation de la paix et de la sécurité en Afrique et dans le monde.

Il me plait donc, une fois encore, de souhaiter bonne fête au peuple américain et vous prier, au nom du Président de la République, du Gouvernement, du peuple togolais et en mon nom propre, de bien vouloir transmettre nos vœux de santé et de bonheur au Président des Etats-Unis, Son Excellence Monsieur Barack Obama et ceux de paix et de prospérité toujours croissante au peuple américain.

Monsieur l’Ambassadeur, Pascal Bruckner affirme que « la déception n’est peut-être qu’une catégorie du merveilleux »

Vive l’amitié et la coopération entre les Etats-Unis d’Amérique et le Togo.

Je vous remercie.