Le chef de la diplomatie togolaise S.E.M. Robert DUSSEY, est en terre Algérienne depuis le mardi 27 mai 2014 où sera ouvert le mercredi 28 mai 2014 la 17e Conférence ministérielle du Mouvement des Non-alignés (MNA). Une réunion organisée en prélude au sommet du mouvement prévu en 2015 à Caracas.

A quoi sert encore cette organisation née à l’époque de la guerre froide ? Les pays membres réfléchissent depuis plusieurs années aux changements à opérer face aux nouveaux équilibres mondiaux.

Face à ces nombreux défis, le mouvement est appelé à promouvoir une forte convergence pour un partenariat novateur Nord/Sud à la faveur du sommet mondial sur l’Agenda de développement post-2015 avec un accent particulier sur l’éradication de la pauvreté et la promotion du développement durable sur la base du principe de la responsabilité commune et différenciée’, souligne M. Dussey

Oui, affirme le Ministre des Affaires Etrangères, ‘Le mouvement a un passé, un présent et un avenir tant que le projet auquel il s’identifie, ne serait-ce que celui de la démocratisation des relations internationales, de la démocratisation des Nations unies et celui de la réforme du Conseil de sécurité, n’aura pas abouti’.

Lors des travaux, les participants devraient évoquer la situation au Sahel. L’Algérie est en effet un pays incontournable dans le processus d’instauration de la paix dans cette région.