Ministre des Affaires Etrangères, de l'intégration Africaine et des Togolais de l'Extérieur
Négociateur en Chef du Groupe ACP pour le Post-Cotonou 2020 - Professeur de philosophie politique

Prof. Robert Dussey

Ministre des Affaires Etrangères, de l'intégration Africaine et des Togolais de l'Extérieur
Négociateur en Chef du Groupe ACP pour le Post-Cotonou 2020 - Professeur de philosophie politique​

VISITE DE TRAVAIL DE MONSIEUR JEAN-CLAUDE GAKOSSO, MINISTRE DES AFFAIRES ETRANGERES, DE LA COOPERATION ET DES CONGOLAIS DE L’ETRANGER DE LA REPUBLIQUE DU CONGO

Communiqué Conjoint 

1. A l’invitation de Prof. Robert DUSSEY, Ministre des Affaires Etrangères, de l’Intégration Africaine et des Togolais de l’Extérieur de la République Togolaise, M. Jean-Claude GAKOSSO, Ministre des Affaires Etrangères, de la Coopération et des Congolais de l’Etranger de la République du Congo, a effectué à Lomé une visite d’amitié et de travail de 48 heures, les 19 et 20 août 2020.

2. Au cours de cette visite placée sous le signe du renforcement des excellentes relations d’amitié et de coopération qui existent entre le Togo et la République sœur du Congo, M. GAKOSSO, porteur d’un message de Son Excellence Monsieur Denis Sassou NGUESSO, Président de la République du Congo, a été reçu en audience par Son Excellence Monsieur Faure Essozimna GNASSINGBE, Président de la République Togolaise.

3. Le Ministre GAKOSSO a également procédé, au cours d’une séance de travail avec son homologue togolais, à des échanges de vues approfondis sur des questions d’intérêt commun d’ordres bilatéral, régional et multilatéral.

4. Au plan bilatéral, les deux parties se sont félicitées de la qualité exceptionnelle de leurs relations d’amitié et ont réaffirmé leur volonté d’actualiser les accords de coopération qui les unissent.

5. Pour ce faire, elles ont décidé d’engager très prochainement les discussions afin de convenir des nouvelles bases de la coopération entre les deux pays, dans les domaines tels que : la libre circulation des personnes et des biens, l’enseignement supérieur, la culture, la santé, les transports, la coopération militaire et la piraterie maritime conformément à la charte de Lomé. 6. Les deux parties ont convenu de la signature d’un mémorandum d’entente sur les consultations politiques.

7. Les deux ministres des affaires étrangères ont convenu également de formaliser, très rapidement, l’exemption des visas aux ressortissants de leurs pays respectifs, détenteurs d’un passeport diplomatique ou d’un passeport de service.

8. Sur le plan économique, Prof. DUSSEY a présenté les domaines prioritaires du Plan National de Développement (PND) et exprimé le souhait de voir s’établir des partenariats entre les secteurs privés congolais et togolais, dans la dynamique de la coopération sud-sud, et ce, dans de nombreux domaines.

9. Il a proposé l’établissement d’un partenariat stratégique entre les ports autonomes de Lomé et de Pointe-Noire, afin de faciliter davantage les échanges commerciaux entre les deux pays.

10. Au plan régional, les Ministres togolais et congolais ont noté avec satisfaction les évolutions positives enregistrées sur le continent africain, notamment, l’entrée en vigueur de l’accord portant création de la Zone de Libre Echange Continental Africaine (ZLECAf) qui facilitera à terme, les investissements et le commerce sur l’ensemble du continent, ainsi que la mise en place progressive des organes de cet instrument.

11. Les Ministres GAKOSSO et DUSSEY ont cependant soulevé leurs inquiétudes quant à la persistance et l’expansion des conflits, des actes de terrorisme et d’extrémisme religieux violent, en Afrique centrale et de l’Ouest, notamment.

12. Tout en soulignant unanimement l’importance de la paix et de la sécurité pour le développement et la prospérité des nations, les deux Ministres invitent l’ensemble de la communauté internationale à apporter un soutien effectif aux initiatives en cours afin de trouver une solution rapide et durable, à ces situations. Ils ont convenu du renforcement de la coopération entre leurs pays dans la mise en œuvre des engagements pris lors du Sommet CEDEAO-CEEAC.

13. A cet égard et relativement à la crise politique en cours au Mali, les Ministres congolais et togolais ont salué la position de l’ONU, de l’UA, de l’UE et de la CEDEAO, sur la situation qui prévaut actuellement dans ce pays frère.

14. Evoquant la situation de la pandémie à la COVID-19 dans le monde, les deux parties se sont félicitées des mesures courageuses qui ont été pri

ses et qui ont permis de limiter significativement la propagation du virus et le nombre de décès sur leurs territoires respectifs. Elles ont convenu de mutualiser leurs expériences et leurs moyens afin de poursuivre la lutte contre ce fléau et ses effets sur leurs économies.

15. Ils se sont également félicités de la coordination continentale des actions de riposte à la pandémie du coronavirus organisée par le Centre Africain de Contrôle et de Prévention des maladies (CDC).

16. Concernant les questions d’ordre multilatéral, les deux ministres ont souligné l’importance pour leurs pays, de renforcer leur collaboration au sein des Organisations Internationales et régionales, en particulier en ce qui concerne l’harmonisation de leurs points de vue sur les questions d’intérêt commun ainsi que leur soutien mutuel en cas de candidature à un poste dans ces organisations. Ils se sont engagés à maintenir une concertation permanente sur ces questions.

17. Le Ministre Jean-Claude GAKOSSO a saisi l’occasion de cette visite pour assister à l’hommage national rendu à feu Edem KODJO, ancien premier Ministre du Togo, ancien Secrétaire général de l’Organisation de l’Unité Africaine (OUA) ; et pour présenter ses condoléances attristées au gouvernement et au peuple togolais pour la disparition de cette illustre personnalité africaine.

Fait à Lomé, le 20 Août 2020

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp

Recevoir la newsletter

Restez informés sur les nouvelles activités