LE CONSULAT GENERAL DU BURKINA-FASO AU TOGO INAUGURE

A6

Le Chef de la diplomatie burkinabè, SEM Djibrill Bassolé a procédé le vendredi 6 juin 2014 à Lomé, à l’inauguration du Consulat Général du Burkina Faso au Togo. Il avait à ses côtés son homologue togolais SEM Robert Dussey, l’Ambassadeur du Burkina Faso au Togo qui réside à Accra, S.E.Mme Clémence Traoré Somé, ainsi que des chefs de missions diplomatiques et consulaires de pays amis accrédités au Togo.

Dans son allocution, Djibrill Bassolé a noté que l’ouverture de ce Consulat répond au souci des premières autorités burkinabè d’être à l’écoute des Burkinabè de l’étranger. Il a alors espéré que ce consulat qui est un rapprochement de l’administration aux administrés, soit un outil de gestion efficace de Burkinabè vivant au Togo. Le Ministre d’Etat a invité ses compatriotes venus nombreux à la cérémonie, à continuer de donner le bon exemple dans leur comportement et leurs actions quotidiens dans leur pays d’accueil, car ceci dira-t-il participe de la facilitation de l’intégration pour laquelle les décideurs ouest africains s’activent quotidiennement.
Il a en outre appelé les Burkinabè du Togo, dans le cadre de leur participation aux futurs scrutins, à le faire dans la dignité et dans la discipline, chacun selon sa liberté d’expression. Djibrill Bassolé dans son adresse a aussi invité nos compatriotes, dans le cadre du projet MIDA (Migration pour le Développement en Afrique), à mettre leur expertise et leur expérience au service de leur patrie. Notons que le Chef de la diplomatie burkinabè a rendu un hommage appuyé à Feu Paul Nanga, ancien consul Honoraire du Burkina Faso à Lomé, qui, avant l’ouverture d’un Consulat Général a joué un rôle très important dans l’encadrement des Burkinabè vivant à Lomé. Avant d’installer le Consul Général, Adama Ouédraogo, il l’a félicité, lui a souhaité une bonne carrière en l’invitant à bien travailler pour le plus grand bonheur des Burkinabè vivant au Togo.

Dans son mot de bienvenue, le nouveau Consul Général, Monsieur Adama Ouédraogo, arrivé le 30 janvier 2014 à Lomé, a réitéré sa gratitude aux autorités togolaises, au Corps diplomatique, aux Burkinabè vivant au Togo ainsi qu’à ses collaborateurs.

Pour l’Ambassadeur Clémence Traoré Somé dont la juridiction couvre le Togo, la présence de l’administration burkinabè au Togo est un plus pour la réussite de la mission à elle confiée. Notons qu’elle a remis les copies figurées de ses lettres de créance au Chef de la diplomatie togolaise le jeudi 5 juin 2014. Le Chef de la diplomatie togolaise qui s’est également réjouit de l’ouverture du Consulat Général du Burkina Faso au Togo. Il a révélé que le Togo s’active également pour l’ouverture de son consulat au Burkina Faso.

Renforcement des liens de coopération entre les deux pays

L’inauguration du Consulat Général a été l’occasion pour les Burkinabè et les Togolais de revisiter l’état de leur coopération. Depuis le 3 juin, les experts des Ministères en charge des Affaires Etrangères des deux pays, ont échangé sur divers points de cette coopération. Si les deux parties se sont félicitées de l’excellente qualité des relations naturelles qu’entretiennent les deux pays, elles ont toutefois noté la non tenue des sessions de leur commission mixte de coopération depuis l’année 2000. Elles se sont alors engagées à relancer la tenue de la commission mixte de coopération, occasion propice pour la redynamisation des concertations formelles entre les deux pays.

 Source : www.aouaga.com