Le chef de la diplomatie togolaise à Berlin-II

Capture6

ujourd’hui, loin est le temps des sanctions économiques pour déficit démocratique au Togo, estime le ministre, Robert Dussey. En 2010, l’Allemagne a repris progressivement son aide au développement après de longues années de suspension de sa coopération à cause du déficit démocratique. 35 millions d’euros ont été accordés sur la période 2013-2014. En outre, la GIZ a rouvert ses bureaux dans le pays.

« L’Allemagne peut compter sur le Togo, en tant que partenaire et que pays qui veut se réformer, » a déclaré Robert Dussey

Lors d’un point de presse, Frank-Walter Steinmeier, tout louant les efforts des autorités togolaises dans la stabilisation des pays en conflit sur le continent, a aussi demandé le renforcement de la démocratie au Togo. La coopération politique et économique entre les deux pays était évidemment au menu des discussions, mais aussi des sujet brûlants tels que la lutte contre l’instabilité au Sahel tout comme en Centrafrique et les efforts contre la piraterie maritime.

Vidéo