Prof. Robert Dussey

Professeur de philosophie politique
Ministre des Affaires Etrangères, de la Coopération et de l'Intégration Africaine du Togo

Prof. Robert Dussey

Professeur de philosophie politique
Ministre des Affaires Etrangères, de la Coopération et de l'Intégration Africaine du Togo
Me suivre en ligne

ACP-UE : Des pistes avant les prochaines négociations

Les Journées européennes du développement (JED) se sont ouvertes mardi à Bruxelles. L’une des premières sessions thématiques a été consacrée à l’avenir du partenariat entre l’UE et les pays ACP à deux ans de la fin de l’accord de Cotonou.

Un timing parfait quelques jours après la tenue à Lomé de la réunion conjointe ACP-Union européenne.

Plusieurs intervenants se sont exprimés sur le futur de la coopération entre les deux entités parmi lesquels Robert Dussey, le ministre togolais des Affaires étrangères.

Son pays a été chargé par le Groupe ACP de prendre la direction des négociations à venir ; elles doivent débuter à la fin du mois d’août.

L’UE entend moderniser les relations avec les 79 pays d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique.

Après 43 ans de coopération, le temps est venu d’évoluer vers un partenariat plus moderne et plus dynamique. Sur la base des enseignements tirés de l’accord de Cotonou et des valeurs qu’ils partagent, l’UE et ses partenaires sont sur le point de transformer leur relation pour mieux l’adapter aux réalités d’aujourd’hui.

Les prochaines négociations seront cruciales pour trouver de nouveaux moyens de stimuler la croissance de manière durable et de relever les défis mondiaux.

Robert Dussey avait à ses côtés Patrick Gomes, le secrétaire général des ACP, Stefano Manservisi, directeur général de DEVCO et d’autres responsables de la Commission européenne.

La session a permis de mettre en évidence les enjeux clés et d’explorer la façon de parvenir à un accord collectif profitable à tous.

Partager cet article

Commentez cette publication